Votre argent vous préoccupe ?




Quels que soient votre âge ou vos objectifs en matière de finances, il est rassurant de savoir que vos épargnes seront là quand vous en aurez besoin. La Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC), l’un des principaux rouages du système financier canadien, protège les épargnes durement gagnées que vous confiez à ses institutions membres, en cas de faillite de l’une d’entre elles. Comment savoir si votre argent est protégé ?

Voyez si votre banque est membre de la SADC. Il faut savoir que les banques et les autres institutions financières ne sont pas toutes membres de la SADC. Pour connaître la liste complète des membres de la SADC, allez à sadc.ca. Si votre banque se trouve dans la liste, tout va bien, car vos dépôts sont assurables.

Voyez ce qui est protégé et ce qui ne l’est pas. Les comptes et produits financiers ne sont pas tous protégés par la SADC. Les comptes de chèques et d’épargne à votre nom, les comptes joints, les CELI et d’autres produits sont protégés. Mais ce n’est pas le cas des CPG de plus de cinq ans, des fonds communs de placement et des actions. Consultez le site Web de la SADC pour en savoir plus.

Calculez votre protection. Vous trouverez sur le site Web de la SADC un outil permettant de calculer la protection dont vous bénéficieriez. Les dépôts sont protégés jusqu’à concurrence de 100 000 $ par catégorie d’assurance-dépôts (il y en a 7), par institution membre. Ainsi un CELI et un REER seraient tous les deux protégés jusqu’à 100 000 $. Voyez quel est le montant de votre protection à sadc.ca.

L’Edition Nouvelles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire