La Vodka Ketel One répertorie les Bloody Mary appréciés dans le monde entier




Le roi des brunchs revient : le Bloody Mary à la Vodka Ketel One se pare de couleurs internationales

Le brunch a le vent en poupe : les Britanniques dépensent 76 millions £ tous les jours en la matière ; le nombre de Canadiens à la recherche d’un brunch en ligne a augmenté du pourcentage impressionnant de 234 % depuis l’année dernière, et cette demande continue à croître. Des augmentations du trafic de recherches dans des pays tels que la Malaisie, la Thaïlande, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, les Émirats arabes unis et les États-Unis, ainsi que de nombreux pays en Europe, suggèrent qu’ils deviennent tous des amoureux du brunch. Quel est le dénominateur commun entre ces pays ? La boisson fétiche dans tout bon brunch, le classique Bloody Mary. Le Roi du brunch est l’un des cocktails les plus vendus au monde et il est l’allié parfait de la Vodka Ketel One.

Cette semaine, lors de la finale du World Class Bartender (meilleur barman au monde) de l’année, 55 barmen de plus haut niveau venus des quatre coins du globe ont créé leur propre version du Bloody Mary classique. Des milliers de différents ingrédients et garnitures étant déployés, les résultats ont été spectaculaires, mais malgré leurs différences, tous ces cocktails avaient un élément sur lequel ils se retrouvaient, la vodka préférée des barmen : Ketel One[1] .

Parmi ces cocktails internationaux les plus originaux, on pouvait trouver le Brazilian Mary, une délicieuse version de ce classique si apprécié comprenant des grains de poivre rose épicé, des graines de fenouil et du raifort avec du jus de carotte, qui créait un cocktail orange vibrant.

L’Australian Mary était un mélange peu habituel de Vodka Ketel One, jus de tomate, sauce piquante, vinaigre balsamique et bière ambrée. Cela se traduisait par une variante attractive du cocktail classique.

En clin d’œil à l’héritage hollandais de la marque de vodka, le Carrot Mary orange vif a été servi avec du jus de carotte, de pomme et de poire et de l’orange fraîchement pressée, de la pâte de tamarin et de gingembre.

Les invités à la finale se sont vus servir un Mexican Mary en célébration du pays qui organisait le concours. Créé par le grand barman mexicain, Ricardo Sandoval, le Mexican Mary était composé de poivron rouge frais, de piment chipotle et de garniture de jalapeños avec de la Vodka Ketel One.

Bob Nolet, appartenant à la 11e génération de la famille de distilleurs Nolet, dont le père Carolus Nolet Sr., a créé la Vodka Ketel One dans la distillerie familiale, a déclaré : « Nous aimons le niveau mondial car il ne manque jamais de nous inspirer quand nous voyons les barmen du monde entier utiliser Ketel One comme principal ingrédient de leurs cocktails. Tous les jours, nous accueillons des centaines de barmen du monde entier pour les aider à découvrir l’héritage et le soin qui entrent dans la création de Ketel One.

« Nous croyons qu’un cocktail est d’autant meilleur que son ingrédient le plus discret l’est et en tant qu’élément de base parfait pour le classique Bloody Mary, nous avons eu grand plaisir à voir les meilleurs barmen présenter ici, au Mexique, certains cocktails vraiment uniques en utilisant tous la meilleure vodka, Ketel One.

« Un brunch apprécié avec un Bloody Mary classique a toujours été le préféré de ma famille. Sa popularité grandissante dans le monde entier ne me surprend pas. Cette semaine a démontré qu’avec les bons ingrédients il est facile d’offrir sa propre variante d’un classique et nous sommes ravis que la vodka produite par notre famille soit au cœur de cette occasion. »

La Vodka Ketel One est inspirée par plus de 325 ans d’expertise de distillerie traditionnelle, qui est transmise de père en fils depuis plus de 11 générations dans la famille Nolet – le tout guidé par une poursuite sans relâche de l’excellence et une quête de la perfection.

[1] Rapport 2017 sur les bars de Drinks International

Veuillez boire avec discernement et visiter DRINKiQ.com

SOURCE Ketel One Vodka

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire