Trois façons simples de se renseigner sur la protection des dépôts




Le temps des Fêtes – et des dépenses –arrive à grands pas. Alors, pourquoi ne pas vous rafraîchir la mémoire en matière de finances personnelles ? Être aguerri à ces questions, c’est savoir que l’argent que vous gagnez et mettez de côté est protégé en cas de faillite bancaire. Pour en savoir plus sur la protection de la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC), vous pouvez vous renseigner auprès de trois excellentes sources telles que les suivantes.

Parlez à votre conseiller financier. Il saura vous renseigner sur la SADC et l’assurance-dépôts et pourra vous dire, de vos comptes et dépôts, ce qui est protégé et ce qui ne l’est pas. Attention, les fonds communs de placement, les actions et les placements ne sont pas protégés par la SADC.

Renseignez-vous à votre succursale. Les institutions membres de la SADC sont tenues d’afficher leur avis d’adhésion à chaque entrée de leurs succursales. L’avis indique que les dépôts confiés à la banque sont protégés par la SADC. Sachez aussi que les institutions membres doivent afficher bien en évidence la brochure « Protection de vos dépôts » de la SADC et la mettre à disposition de leur clientèle. Cherchez-les la prochaine fois que vous vous rendrez à votre succursale.

Consultez le site Web de la SADC. Vous y trouverez toutes sortes d’outils, de présentations infographiques et d’informations qui vous aideront à comprendre en quoi la protection de la SADC s’applique à vos finances personnelles. Vous pouvez calculer le montant de votre protection, vous créer votre propre aventure financière de façon interactive et consulter la liste des institutions membres. Tapez le nom de votre institution financière pour voir si elle est membre de la SADC dont le site est sadc.ca.

L’Edition Nouvelles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire