Comment s’y retrouver en matière de cépages




Selon un récent sondage au Québec, les Cabernet Sauvignon et Chardonnay sont les deux cépages favoris des Québécois. Plus de 66 % des répondants au sondage se sont prononcés. Or, le même sondage révèle que plus de la moitié des Québécois (52%) ne savent pas ce qu’est un cépage, alors que sept Québécois sur dix (71%) n’ont pas été en mesure d’identifier le seul cépage présent parmi cinq choix mélangeant des régions (ex. Bordeaux), des appellations (ex. Chablis) et des cépages.

D’après la sommelière Natalie Richard, ce paradoxe sous-tend qu’un travail d’éducation est à faire afin d’aider les Québécois à mieux comprendre ce qu’ils boivent, ce qui leur permettra de plus apprécier les bouteilles de vin qu’ils consomment.

Un cépage, qu’est-ce que c’est?

Le cépage est le type de raisin utilisé dans la fabrication du vin. Tout comme pour les fruits, il existe plusieurs variétés qui comportent des attributs différents. Ex. les pommes de types McIntosh, Lobo, Gala, etc. ont chacune des saveurs et des textures différentes il en est de même pour les cépages.

Comment reconnaitre un cépage?

Plusieurs sommeliers, écoles de cuisine ou experts en vin proposent des formations pour apprendre à déguster les vins. Acquérir un minimum de connaissances sur les cépages vous permettra de mieux cerner vos goûts et d’identifier vos préférences. Comme point de départ, lors de votre prochaine dégustation, essayer de reconnaitre les arômes distinctifs de votre cépage.

  • Cabernet Sauvignon (ex. Veraci) : cassis, mûre, vanille
  • Merlot (ex. Henri de Bricourt): prune, épice, mûre
  • Shiraz (ex.Wallaroo Trail): framboises, mûres, poivre noir.
  • Sauvignon blanc (ex. Morgan Hill): pamplemousse, kiwi, herbe coupée
  • Chardonnay (ex. Silverthorne): pomme, poire, vanille, beurre
  • Pinot grigio (ex. Wallaroo Trail): poire, fleurs blanches, coco et limette

En reconnaissant leurs caractéristiques distinctives, vous pourrez ainsi faire de meilleurs choix et de belles découvertes dans l’allée des vins à votre épicerie.

Source: L’Edition Nouvelles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire