Les prêts hypothécaires ont évolué avec les années




Si vous êtes comme des millions d’autres Canadiennes et Canadiens, vous vous efforcez de rembourser votre prêt hypothécaire. Cela pourrait peut-être prendre 25 ans, mais il s’agit d’une excellente façon d’accumuler un patrimoine personnel, surtout si le prix des maisons augmente.

Toutefois, comme les hypothèques ont subi des changements au fil des années, il est important de comprendre la nature de ces changements si vous désirez profiter pleinement du potentiel financier que représente votre maison afin d’accroître votre avoir personnel plutôt que des dettes.

De nos jours, la plupart des banques vous offriront un prêt hypothécaire sur la valeur domiciliaire pour financer une maison, si vous avez suffisamment d’argent pour faire une mise de fonds de 20 % ou plus. Ce prêt comprend une hypothèque traditionnelle assortie d’une marge de crédit hypothécaire. Il existe une importante différence entre ces deux formes de dettes.

D’une part, votre dette hypothécaire ne peut que diminuer, car vous devez faire des paiements réguliers pour rembourser les intérêts et le capital emprunté. Cela fait augmenter la valeur nette de votre maison qui représente la différence entre le montant que vous devez encore et la valeur de votre maison.

Toutefois, à mesure que vous remboursez votre prêt hypothécaire, la marge de crédit hypothécaire vous permet d’emprunter sur la valeur nette de votre maison, qui ne cesse d’augmenter. De plus, contrairement à ce qu’exige votre hypothèque, vous n’avez qu’à rembourser régulièrement les intérêts encourus. Vous pourrez rembourser le capital au moment de vendre votre maison. Par contre, ce crédit à court terme peut éventuellement se transformer en problème de dette à long terme.

Grâce à des modalités de remboursement souples, de faibles taux d’intérêt et une limite de crédit qui augmente avec la valeur nette de votre maison, la marge de crédit hypothécaire peut être utilisée pour rembourser d’autres dettes qui ont un taux d’intérêt plus élevé ou pour procéder à des rénovations domiciliaires.

Cependant, une marge de crédit hypothécaire vous inciterait-elle à utiliser votre maison comme un guichet automatique ? Si la dette de votre marge de crédit hypothécaire est trop élevée, vous courez des risques si jamais vous perdez votre emploi, si vous tombez malade ou si vous vous blessez, si les taux d’intérêt augmentent ou si votre maison perd de sa valeur. Si votre marge de crédit hypothécaire représente une trop grande portion de la valeur nette de votre maison, vous pourriez éventuellement devoir une somme plus élevée que la valeur de votre maison, vous pourriez perdre votre maison ou être obligé de la vendre pour rembourser votre dette.

Afin d’utiliser une marge de crédit hypothécaire de façon judicieuse, prévoyez de la rembourser entièrement et éviter d’emprunter continuellement sur la valeur nette de votre maison.

Pour en savoir davantage, visitez le site canada.ca/sinformer-cest-payant.

L’Edition Nouvelles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire