Divertir en toute simplicité : quatre façons d’épater vos invités




Vous aimez organiser des soirées pendant les Fêtes, mais ne savez pas par où commencer? Voici quatre façons d’épater vos invités et de vous assurer qu’elles n’oublieront pas de sitôt votre soirée.

1. Éviter les malaises. Il peut falloir un peu de temps pour que certaines personnes se sentent à l’aise, se mêlent aux autres et se laissent aller. Éliminez ce moment en brisant la glace immédiatement. Dès que les personnes invitées se présentent à votre porte, faites-leur faire quelque chose, comme enfiler un déguisement, accrocher une décoration dans le sapin ou porter un toast. Quoi que vous choisissiez, plus vite les personnes se sentiront loufoques ensemble, plus vite la glace sera brisée.

2. Offrir des présents uniques. Plutôt que d’offrir un autre présent non désiré aux personnes invitées, achetez des cadeaux inspirants auprès d’un organisme de bienfaisance. L’UNICEF propose des Cadeaux de survie, c’est-à-dire des articles essentiels, comme des trousses alimentaires d’urgence et des vaccins, que vous pouvez offrir à des enfants au nom de quelqu’un. Déposez une carte décrivant le cadeau sur l’assiette de chaque personne invitée, puis amenez-les toutes à dévoiler de quelle façon elles viennent de sauver une vie. Allez à achetezunicef.ca.

3. Faire durer la fête. Il arrive fréquemment lors de soirées que l’on sorte toute la nourriture au cours des trente premières minutes et que tout soit terminé à 21 h. Planifiez et présentez vos plats à intervalles d’une demi-heure. Les personnes invitées resteront plus longtemps et vous ferez durer la fête.

4. Profiter de la soirée. Il n’y a rien de pire que d’assister à une soirée où l’on ne voit qu’à peine l’hôte ou l’hôtesse. Les personnes invitées se sentent mal à l’aise de s’amuser en sachant que leur hôtesse ou leur hôte est occupé dans la cuisine. Faites le plus de choses possible à l’avance afin de pouvoir prendre part à la fête.

Source: L’Edition Nouvelles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire